La danseuse du mois : Eugénie Drion !

Autour d’un thé place de la Sorbonne, nous retrouvons Eugénie Drion, pétillante danseuse  de l’Opéra de Paris.

Interview « Trucs et astuces » pour découvrir cette danseuse lumineuse, sans oublier notre portrait chinois.

Si tu étais un pas de danse ?  

Un entrechat 6. 

Si tu étais un chorégraphe ? 

William Forsythe (c’est un peu prétentieux, non ?)

Si tu étais une blessure ? 

Une fracture de fatigue au métatarse avec arrachement osseux. 

Si tu étais un costume ? 

Le Costume de Raymonda à l’acte 3

Si tu étais un rituel ? 

Le rituel du maquillage avant d’entrer en scène. 

Si tu étais un spectacle ? 

Un concert de Beyoncé. 

Si tu étais une folie ? 

Une ivresse au gin. 

Si tu étais une qualité artistique ? 

L’émotion. 

Si tu étais une musique de ballet ? 

Roméo et Juliette de Prokoviev

Si tu étais une odeur ? 

Celle du citron. 

Si tu étais un théâtre ? 

Garnier ! 

Si tu étais une superstition ?

Ne jamais dire quelque chose avant que ça se passe. 

Si tu étais une procrastination ? 

Regarder une série. 

Si tu étais un bijou de scène ? 

Le diadème de Raymonda à l’acte 3. 

Si tu étais une correction ? 

L’importance du regard. 

Si tu étais un prix ? 

Un prix littéraire. 

Si tu étais une drogue ? 

Le gin. 

Si tu étais une partie du corps ? 

Les mains. 

Le bureau a été curieux et a demandé à Eugénie une bonne recette de cocktail : gin, concombre, citron, basilic, tonic fever tree et bien sûr des glaçons !