Le danseur du mois de mars : Vincent Chaillet

À la sortie d’une répétition d’Orphée et Eurydice, opéra dansé de Pina Bausch dans lequel on peut l’admirer ce mois-ci, nous retrouvons Vincent Chaillet, charismatique premier danseur de l’Opéra de Paris.

Interview express « Speed dating » pour mieux cerner ce grand danseur en quelques mots. Sans oublier notre portrait chinois à lire sous la vidéo !

Si tu étais un pas de danse ?  Des tours piqués double.

Si tu étais un chorégraphe ? Bob Fosse

Si tu étais une blessure ? Un torticolis

Si tu étais un costume ? Un slip chair, très tendance cette saison !

Si tu étais un rituel ? La sieste.

Si tu étais un spectacle ? Rent à Broadway

Si tu étais une folie ? Tout quitter et vivre en autarcie biologique.

Si tu étais une qualité artistique ? La curiosité

Si tu étais une musique de ballet ? Cendrillon de Prokofiev.

Si tu étais une odeur ? L’odeur du pain chaud le matin.

Si tu étais un théâtre ? Le théâtre d’Edpidaure.

Si tu étais une superstition ?Ne jamais répondre à des voeux de réussite avant le lever du rideau.

Si tu étais une procrastination ? Tailler le rosier de ma terrasse.

Si tu étais un bijou de scène ? Un diadème évidemment !

Si tu étais une correction ? Plie !

Si tu étais un prix ? Le Goncourt des lycéens.

Si tu étais une drogue ? le chocolat noir.

Si tu étais une partie du corps ? Le dos.