Où trouver les Balletomanes Anonymes en octobre ?

Qu’on se le dise, septembre, ce n’était que l’apéritif. En octobre, le Balletomane Anonyme aura toute les chances d’avoir le tournis. Essayons d’être méthodique.

A Paris, il sera toujours temps de désigner sa pierre précieuse préférée, puisque Joyaux continue jusqu’au 12 octobre à Garnier, juste avant de laisser la place au combo Agon (Balanchine), Grand miroir (Teshigawara) et LE SACRE (Bausch) à partir du 24.

Le Festival d’Automne, paradis du contemporain (et rebaptisé Festival Jérôme Bel pour le mois d’octobre) battra son plein, et permettra au Balletomane Anonyme d’user son Pass Navigo en allant :
Au Théâtre du Rond-Point pour Gala de Jérôme Bel (à partir du 4 octobre)
Au Centre Pompidou pour To come de Mette Ingvartsen (à partir du 5 octobre)
À Aubervilliers pour Disabled Theater de Jérôme Bel (à partir du 6 octobre)
À Saint Quentin en Yvelines ou au Théâtre de la Ville pour Cédric Andrieux de Jérôme Bel (à partir du 17 octobre)
Au Monfort pour Unwanted de Dorothée Munyaneza (à partir du 18 octobre)
À Chaillot pour 1000 gestes de Boris Charmatz
À Gennevilliers pour Dança Doente de Marcelo Evelin (à partir du 19 octobre)

 

L’automne vous déprime ? Envie de voyager un peu plus à l’ouest ? Le TCE et le Ballet national du Canada donneront tout autour de Nijinsky (John Neumeier) du 3 au 7 octobre.

Une préférence pour l’Italie ? Les Italiens de l’Opéra de Paris investissent le Théâtre Jean Villar de Suresnes pour Mad Rush, la nouvelle création de Simon Valastro le 14 octobre.

 

Encore faim ? Envie de voir des danseurs inventifs qui sautent haut ? Nous avons la solution : François Alu (<3 <3  & <3) présentera son spectacle Hors Cadre, avec le groupe 3e étage, les 8 et 14 octobre au Théâtre Antoine.

Cela dit, le Balletomane Anonyme non-parisien ou disposant d’une carte SNCF aura de quoi se réjouir. Il pourra notamment voir Giselle de Kader Belarbi à Toulouse du 19 au 24 octobre, ou filer à Mulhouse pour voir le Ballet du Rhin dans une soirée mixte à base de Forsythe (Quintett), Kylian (27’52’’) et Sholz (Jeune homme) à partir du 19 octobre.

Frustré de ne pas avoir pu assister à l’unique représentation parisienne du Faun de Sidi Larbi Cherkaoui ? Le ballet de Bordeaux le propose à partir du 18 octobre, avec en prime If to leave is to remember de Caroline Carlson et Suite en blanc de Lifar. Pendant ce temps, l’Opéra Nice Côté d’Azur emmènera le Balletomane Anonyme dans un programme archi dense mêlant Cantate 51 (Béjart), Belong pas de deux (Vesak), Allegro Brillante (Balanchine) et Viva Verdi (Cannito) à partir du 13 octobre.

En traversant la Manche, difficile d’échapper à la MacMillan fever, histoire de célébrer les 25 ans de la mort du chorégraphe. Le Balletomane Anonyme pourra réviser son répertoire, avec au choix Concerto, Le baiser de la fée, Elite Syncopations, The Judas Tree, Song of the Earth, Sea of troubles, Gloria… Allons-y joyeusement !

Et si le Balletomane Anonyme est vraiment d’humeur festive, il pourra aussi célébrer le 90e anniversaire de John Cranko en prenant sa dose annuelle d’Onéguine à la Scala ou à Stuttgart. Les amis allemands en rajoutent d’ailleurs une couche avec un programme Pure Cranko (L’estro Armonico, Brouillards, Jeu de Cartes) à partir du 3 octobre. Le répertoire variera à la fin du mois avec un programme Night Pieces : SSSS… (Edward Clug), QI (Louis Stiens) et Falling Angels (Jiri Kylian).

Pas de Balanchine ce mois-ci à Paris ??? Les fans – il doit y en avoir – pourront tout naturellement se raccrocher à la soirée mixte du NYCB, qui proposera Square Dance, La Valse et Cortège hongrois.

« Pffff, c’est vraiment pauvre tout ça, d’autres idées ? » :
Mata Hari de Ted Brandsen à Amsterdam à partir du 14 octobre
Soirée MacMillan (Concerto), Ashton (Marguerite and Armand), McGregor
(Eden/Eden) à Vienne à partir du 31 octobre
Silk and Knife 2 (Kylian) et The Forgotten Children (Gregory Dean) à Copenhague
Songe d’une nuit d’été de Jorma Elo à Helsinki à partir du 6 octobre
Half life de Shanon Eyal et De l’origine d’Olivier Dubois à partir du 12 octobre à Stockholm

Une option spéciale Balletomane Anonyme ET boulimique : déménager en Russie. Le Mariinski s’appliquera devenir le palais des tentations : Paquita, L’oiseau de feu, Le Parc, Yaroslowna. The Eclipse, La Sylphide, Raymonda, The four seasons… Le Bolchoi comblera les rares trous avec Carmen Suite (Alson), Etudes (Lander), La Bayadère (Petitpa/Grigorovitch), Le Corsaire (Petipa/Ratmansky) et The Bright Stream (Ratmansky). Gloups.

 

Une jambe cassée ? Une grosse grippe ? La flemme de quitter le canapé ? Le World Ballet Day sera de retour le 5 octobre. Des coulisses, des cours, des interviews, des répétitions… Le Balletomane Anonyme n’aura plus qu’à sortir sa paire de grosses chaussettes et sa tasse de chocolat, ou bien trouver une astuce pour tout suivre du bureau !

Le Balletomane Anonyme de septembre 2017

Présente-toi, dis nous quand a commencé ton addiction ?

Bonjour, je m’appelle Romain et ça fait plus d’un mois que je n’ai pas vu de ballet ou pris un cours de danse (je hais le mois d’août). Mon addiction a commencé à l’âge de 3 ou 4 ans. Tous les samedis, avec mon papa, on accompagnait ma grande soeur à son cours de danse classique. En observant le début du cours, je me suis dit “je veux faire ça !” (Oui je sais, c’est cliché.)

Ta famille l’a acceptée ? Raconte-nous.

Si ma famille accepte mon addiction, c’est parce qu’elle ne sait pas tout. Par exemple, quand je suis allé voir La Bayadère à Bastille avec mon père (encore lui !), j’ai prévenu tous les balletomanes que j’étais susceptible de croiser ce soir-là, qu’officiellement c’était ma deuxième représentation de la série, pas la quatrième….

Ici, on sait qu’on soigne le mal par le mal. Que fais-tu quand tu es en manque de danse ?

Je me perds dans les méandres de YouTube et je télécharge des captations de ballets en Torrent via un obscur forum russe… (Oui je sais, le téléchargement c’est mal !)

À quel ballet es-tu accroc ?

La Belle au Bois Dormant ! Les tutus roses, les paillettes, les perruques poudrées, les petites fées, les animaux dansants, l’apothéose finale… J’aime la sobriété.

À quel danseur voues-tu un culte ?

Il y en a beaucoup trop ! Globalement ça dépend des jours. Mais puisqu’il faut choisir, je vais dire Queen Marianela Nunez !

As-tu des vices dansants cachés ? 

Il m’arrive souvent, en cours, de marquer des variations avec l’index et le majeur de ma main droite. Et bien sûr, je chante l’intégralité du répertoire sous la douche.

As-tu l’intention de te soigner ?

Pourquoi faire?

Tu as besoin de parler de ton addiction ? Tu veux être le prochain Balletomane du mois ? Contacte-nous !

Soirée des donateurs du fauteuil n°23

Premier projet des Balletomanes Anonymes réussi : c’est officiel, le fauteuil n°23 de l’amphithéâtre de Garnier est le notre grâce aux dons récoltés par l’association. Si ça, c’est pas une bonne occasion de faire une petite fête…

Les généreux donateurs ayant répondu à l’invitation se sont donc retrouvés lundi 11 septembre au bar La P’tite Charonne, privatisé pour la soirée. Sur les tables : charcuteries, fromages, antipastis, et de quoi trinquer à notre magnifique fauteuil !

Ce dernier occupait la digne place qui lui revenait puisque nous en avions amené une reproduction photo afin de permettre à chacun de poser avec lui, accompagné de quelques accessoires de circonstances…

Merci à tous les Balletomanes donateurs présents lors de cette soirée, qui en annonce encore plein d’autres ! On espère vous y voir ?

Pour être tenus au courant de tous nos futurs projets et événements, rejoignez-nous !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Concours : le premier des Balletomanes à avoir cotisé pour la petite plaque qui s’assoit sur le fameux fauteuil 23 pour un spectacle et qui nous envoie une photo du jour J gagne un petit cadeau !

Un grand merci à La p’tite Charonne pour son accueil chaleureux, ses tapas délicieux et ses vins gracieux !

Où trouver les Balletomanes Anonymes en septembre ?

Les danseurs sont à peine rentrés de vacances pour commencer leurs répétitions que nous sommes déjà en train de faire les cent pas devant Garnier. Pourtant il faudra encore s’armer de patience : la nouvelle saison de l’ONP ne commencera que le 22 septembre avec Joyaux de Balanchine, et ce jusqu’au 12 octobre. Le jeune Balletomane anonyme pourra prendre de l’avance avec l’avant-première du 19 septembre, et le Balletomane anonyme people aura la chance (?) de découvrir un Faun de Sidi Larbi Cherkaoui et Trois Gnossiennes de Hans van Manen lors du gala du 21 septembre. À ce prix-là, il pourra quand même jeter un œil à Diamants.

Gros dilemme en perspective pour le Balletomane, car c’est également à cette date que commenceront les représentations de Solstice de Bianca Li à Chaillot. Mais heureusement, les représentations continueront jusqu’au vendredi 13 octobre, où il sera aussi intéressant de tenter l’Euromillion, histoire de pouvoir assister au gala de l’ONP l’année prochaine !

Le Balletomane anonyme impatient se précipitera peut-être au Théâtre des Abbesses pour voyager avec trois programmes :

  • Danse Élargie suite ! (16 et 17 septembre)
  • Déplacement de Mithkal Alzghair (19 et 20 septembre)
  • Gloria de Lyon Eun Kwan et Puppets de Paula Rosolen (22 et 23 septembre).

Les 29 et 30 septembre seront quant à eux particulièrement chargés au Centre national de la danse de Pantin. Le Balletomane pourra y réfléchir devant Reusable Parts/Endless Love de Gerard&Kelly, y renouer avec le flamenco avec Dialogo et Miscelania onírica d’Olga Penicet, et revoir À bras-le-corps de Boris Chamatz et Dimitri Chamblas, par Stéphane Bullion 💛 et Karl Paquette 💛.

Le Balletomane anonyme voulant profiter encore un peu du soleil trouvera sûrement son bonheur avec l’Opéra Nice Côte d’Azur qui proposera le divertissement de Coppélia (Éric Vu-An), Vespertine (Liam Scarlett) et Gnawa (Nacho Duato) les 15 et 16 septembre.

De son côté, l’Opéra de Lyon commencera très fort avec deux programmes :

  • une soirée Forsythe/Brown/Bel du 14 au 20 septembre
  • Eastwood Shadow de Jiri Kylian du 27 au 29 septembre.

Ce même Kylian sera d’ailleurs responsable d’une installation intitulée Free Fall du 15 au 19 septembre.

Le Balletomane en quête d’iode pourra respirer à plein poumons à Biarritz avec le Festival Le Temps d’Aimer du 8 au 17 septembre, ses deux gigabarres face à l’océan Atlantique, et la projection notamment de Rain avec les danseurs de l’ONP.

Et si le Balletomane anonyme rôde du côté de Strasbourg, pourquoi ne pas en profiter pour assister à la soirée d’ouverture de l’Opéra du Rhin les 27 et 28 septembre !

 

Le Balletomane anonyme en vadrouille aura aussi de quoi se mettre sous la dent :

  • Juliet and Romeo de Mats Ek à Stockholm à partir du 1er septembre
  • Cinderella de Alexei Ratmansky au Mariinsky les 6 et 7 septembre
  • Le Lac des Cygnes de Youri Grigorovich au Bolchoï les 15 et 16 septembre
  • Le Lac de Cygnes de Peter Martins au NYCB dès le 19 septembre
  • Giselle d’Akram Khan à partir du 20 septembre avec l’English National Ballet au Sadler’s Wells et en balade en Angleterre par la suite
  • Une soirée Balanchine/Kylian/Forsythe à Dresde à partir du 21 septembre
  • Giselle, cette fois-ci d’Elena Tschernischiva, à Vienne à partir du 22 septembre
  • Jewels, au Bolchoï, les 22 et 23 septembre
  • Don Quijote Suite de José Martinez, à Madrid le 23 septembre
  • Death in Venice de Benjamin Britten à Stuttgart à partir du 23 septembre
  • Alice’s Adventures in Wonderland de Christopher Wheeldon à partir du 27 au Royal Ballet
  • Un gala en l’honneur du centième anniversaire de naissance de Youri Lyubimov avec Etudes et Carmen Suite au Bolchoï le 30 septembre

 

Belle rentrée les Balletomanes Anonymes !

Le bureau de l’asso

Joséphine Princesse absolue, Joséphine en fervente admiratrice de La Bayadère règne sur les Balletomanes telle Gamzatti en son palais, les méthodes violentes en moins. Fréquentant les studios de danse depuis son plus jeune âge, spectatrice assidue et éclectique, vous pouvez compter sur elle pour se dévouer corps et âme aux Balletomanes Anonymes et déborder d’idées pour vous étonner. Pour faire plaisir à notre Présidente, c’est simple : à défaut de Bayadère, dites-lui combien vous appréciez Héloïse Bourdon. Elle vous aimera encore plus.

Victor  Excellent rhéteur, il a le dégagé aussi rapide que la répartie. Il saura même vous convaincre d’aimer Albrecht. Vice-Président de l’association, il rédige avec talent tous les courriers administratifs et juridiques, pour en mettre plein la vue à nos futurs partenaires. Danseur émérite, encore un peu trop classique (chut c’est à cause de son jeune âge), vous pourrez néanmoins compter sur lui pour l’animation des soirées. Depuis la retraite d’Aurélie Dupont, il a reporté son amour sur Amandine Albisson.

Laura  Si vous ne la connaissez pas encore, vous serez vite charmés par notre Secrétaire Générale. Complètement hyperactive, Laura travaille (beaucoup), danse, invente des chorégraphies, mange (bien), dort (peu), danse, boit (l’hydratation, c’est important), rêve de Jérémie Bélingard, danse, monte des spectacles, et  met sa bonne humeur, son énergie et ses capacités d’organisatrice hors pair au service des Balletomanes Anonymes. Pour l’arrêter deux minutes : collez-là devant une captation d’Onéguine, ça la calmera.

Audrey  L’experte en finance de la bande, à qui revient à juste titre la fonction de Trésorière, gère la caisse des Balletomanes Anonymes. À force d’aller voir un, puis deux, puis trois, puis plein de ballets, elle a décidé de franchir le pas et de se lancer dans l’apprentissage de la danse pour espérer un jour faire un pas de deux avec Mathieu Ganio au Royaume des Ombres de La Bayadère (oui, encore une fan). Lors des Ballet-Party, vous verrez qu’elle a enterré depuis longtemps le mythe de la trésorière qui ne sort jamais de ses comptes.

Jean-Baptiste Armé de son crayon, de ses couleurs ou de sa tablette numérique, notre artiste attitré se charge de la communication des Balletomanes Anonymes. Traînant sa haute silhouette un brin dandyesque entre studios et salles de spectacle, toujours en quête d’inspiration et du trait juste, il ne dédaignera pas non plus se plonger dans l’histoire de la danse, ou vous parler de ses souvenirs de scène et vous raconter à quel point Marie-Agnès Gillot était sublime dans ce Jeune Homme et la Mort dansé en 2000 avec Nicolas Le Riche.

Le Bulletin des BA #1

Bonjour les Balletomanes Anonymes !

Voilà, ce n’est plus un Hashtag, ni une page Facebook, c’est désormais une association ! Afin de mieux nous réunir, organiser nos projets, et surtout ne pas soigner votre addiction, nous avons fait le choix de monter une association pour mieux servir la communauté des BA (relisez la petite histoire). Tous les mois, afin de nous soutenir dans notre passion, nous vous donnerons des nouvelles de la vie de l’association !

Adoption d’un fauteuil à l’Opéra Garnier

C’est désormais officiel, les Balletomanes Anonymes ont adopté un fauteuil à l’Opéra Garnier ! Grâce à vos dons, ce fauteuil portera fièrement une plaque au nom des Balletomanes Anonymes, petit clin d’oeil à un lieu que nous aimons beaucoup et où nous nous retrouvons souvent. Il s’agit du fauteuil n°23 de l’amphithéâtre. Quel sera le premier balletomane à s’asseoir dessus ? On attend vos photos !

Une soirée est prévue le 11 septembre prochain pour vous remercier de votre implication dans cette campagne ! Vous serez prévenus par mail, surveillez votre smartphone préféré !

Nous attendons des nouvelles de l’AROP pour la suite de l’adoption, plus d’infos très bientôt.

La saison 17-18

Le bureau de l’asso s’est réuni pendant l’été et vous concoctera des surprises tout au long de l’année. Comme tous les ans sont prévues trois Ballet Partys sur le thème de nos chers ballets de la saison. Nous vous préparons aussi des rencontres exclusives, des portraits de danseurs, des événements conviviaux… et des surprises !

Vous avez des suggestions ou des envies ? N’hésitez pas à nous écrire balletomanesanonymes@gmail.com.

Adhérez aux Balletomanes Anonymes

On attend vos adhésions pour permettre à l’association de s’organiser. La cotisation est de 15€ par an. Les dons sont les bienvenus. Chaque membre aura le droit à un petit cadeau de bienvenue. Merci de répondre au petit questionnaire ici, afin d’adhérer et de mieux vous connaître.

Chorégraphiquement vôtre,

Audrey, Laura, Jean-Baptiste, Joséphine et Victor

La petite histoire de la création de l’association des Balletomanes Anonymes

L’envie de création de l’association des Balletomanes Anonymes ne date pas du projet des fauteuils, mais bien d’il y a quelques années déjà ! Des premiers brunchs en petit comité en 2009, nous avons ensuite proposé les Ballet Party dès 2011, et vous êtes toujours plus nombreux, que ce soit sur FB ou Twitter, à montrer l’envie de vous réunir et partager votre passion de la danse, et plus à la marge, de l’opéra et de la musique.

Ce n’est qu’après les Olympiades en août dernier qu’Audrey, Laura, Jean-Baptiste et Victor, déjà mus par l’envie d’animer une communauté à mes côtés, m’ont convaincue de la nécessité d’une association légale, pour plus de facilités au quotidien, l’organisation d’évènements, et dans le futur pour vous proposer des abonnements et autres surprises.

Mais le timing ne s’y prêtant pas, nous ne pouvions pas, à ce moment-là, réfléchir pleinement pour vous promettre une association complètement fonctionnelle.
Ce n’est que grâce à l’impulsion de Joelle et de nos divers échanges sur la façon de faire le don à l’ONP pour l’adoption du fauteuil que l’impératif de l’association s’est imposé à nous, création initialement prévue en septembre 2017.

Le bureau est actuellement constitué de nous 5, mais l’idée est que tous les membres y soient actifs pour la faire vivre : nous aurons besoin de vous pour des actions ponctuelles ou bien plus permanentes. Et le bureau pourra aussi être amené à évoluer, en fonction de nos envies, des vôtres. Nous sommes évidemment ouverts à toute initiative ou suggestion de votre part, toutes les bonnes idées sont les bienvenues, alors n’hésitez pas à nous contacter !

Nous reviendrons tout bientôt vers vous avec des infos sur le fonctionnement de l’asso, les actualités, et bien entendu la suite de l’adoption de notre fauteuil à Garnier, dont la cagnotte est toujours ouverte à vos dons (https://www.leetchi.com//c/association-des-balletomanes-anonymes-adoptez-fauteuil-garnier) !

Affectueusement,
Audrey, Laura, Jean-Baptiste, Joséphine et Victor

Les OBA auront lieu le 4 septembre prochain !

Chers Balletomanes,

vous aimez la danse,  et vous aimez vous retrouver pour parler de danse : venez participer aux Olympiades des Balletomanes Anonymes le 4 septembre 2016 dans Paris !

Au menu : une chasse aux trésors et 7 épreuves en équipe, pour un après-midi de bonne humeur !

Inscriptions ici  (jusqu’au 31 août)

Attention, pour des raisons d’organisation, merci de ne vous inscrire que si vous êtes sûrs de pouvoir participer le 4 septembre de 14h45 à 18h, sous peine de pénaliser votre équipe !

Les OBA ayant lieu en plein air, prévoyez une bouteille d’eau, et toutes autres choses dont vous pourriez avoir besoin.

Un mail de confirmation contenant le lieu et l’heure exacte de rendez-vous vous sera communiqué quelques jours avant les OBA !