À la rencontre du Ballet royal suédois

Ce n’est pas la première fois que vous entendez parler du ballet de Stockholm par ici !

À la rentrée, nous vous avions proposé une interview de Jérémie Neveu, l’un des danseurs de la compagnie (courez l’écouter si ce n’est pas encore fait, c’était passionnant !), et dans quelques jours, un groupe de petits veinards s’envolera pour découvrir le programme Ek/Naharin/Kylian !

Mais nous ne vous abandonnons pas comme ça : voici quelques extraits de ballets emblématique de cette compagnie, dont Nicolas Le Riche a repris la direction de la danse en 2017 !

Jérémie Neveu nous en parlait dans son interview, le Casse-Noisette de Pär Isberg intègre deux orphelins issus de la tradition suédoise, Peter et Lotta, dans cette histoire de Noël bien connue.

Qui dit Suède, dit forcément Mats Ek ! Vous regrettez l’absence prolongée à Paris d’Appartement ou de la Maison de Bernarda ? Vous avez adoré la soirée de juillet dernier à Garnier ? Voici une pincée de Juliet and Romeo

… et de Giselle pour vous faire plaisir !

Mais il se pourrait que nous ayons oublié un suédois ! Avez-vous déjà jeté un oeil au Songe d’une nuit d’été d’Alexander Ekman ?

Ou encore à sa dernière création pour le Ballet de Stockholm, Eskapist ?

Et parce qu’on sait que pour tout Balletomane Anonyme qui se respecte, rien ne vaut une bonne répétition, ne loupez pas cette vidéo du World Ballet Day, où la compagnie répétait Totality in parts de Lukas Timulak !

Prêts à prendre l’avion pour en découvrir plus ?

Crédit photo : Gert Weigelt

Dialogue… avec Juliette Hilaire

Pour ce nouveau podcast, nous explorons les sujets qui rythment le quotidien des danseurs.

Juliette est entrée dans le corps de ballet en 2008, où elle est maintenant Coryphee. Elle devait danser le rôle principal du Parc d’Angelin Preljocaj à l’occasion de sa reprise en décembre 2019. Nous avons eu la chance de la rencontrer pendant sa préparation, et nous devions la revoir à l’issue de ses trois représentations. Finalement, le contexte des grèves ne lui a pas permis de monter sur la scène de Garnier, mais nous avons tout même choisi de partager avec vous cette passionnante rencontre.

Crédits photos : Jonathan Kellerman

ConcoursDesBA#20 Le Lac des cygnes en direct – au cinéma avec Pathé Live

Composé par Tchaïkovski à la demande du directeur des théâtres impériaux de Moscou, le Lac des cygnes est le premier des trois ballets que le célèbre compositeur russe aura créé. Il voit le jour sur la scène du Bolchoï en 1877 sur une chorégraphie de Reisinger, mais c’est le maître de ballet Marius Petipa et son second Lev Ivanov qui achèveront de faire de cette oeuvre une merveille du ballet classique.

Le Lac des cygnes ne cesse depuis de séduire les publics du monde entier, soutenu par la virtuosité de sa partition et de sa chorégraphie, sans oublier l’histoire d’amour utopique entre le prince Siegfried et son idéal Odette qu’un méchant tour du destin rendra impossible. La succession des tableaux blancs oniriques, caractéristiques du ballet romantique, et des tableaux colorés des scènes de fête, offre un spectacle éblouissant. Tout aussi fascinant, le double rôle de la femme-cygne, qui accentue la tension dramatique du ballet car il exige des plus grandes ballerines d’incarner deux extrêmes : d’un côté, la pure et délicate Odette ; de l’autre, la perfide et manipulatrice Odile.

Porté par la compagnie russe à un niveau d’exigence remarquable, le Lac des cygnes demeure le spectacle le plus populaire du répertoire : au moins 20 000 spectateurs sont attendus dans les cinémas français pour cette séance unique en direct du Théâtre Bolchoï (réservation conseillée).

L’histoire ? Le prince Siegfried est sommé par ses parents de choisir une épouse. Il est toutefois complètement obsédé par Odette, une mystérieuse femme-cygne ensorcelée qu’il a rencontrée au bord d’un lac. Il exprime un voeu d’amour éternel envers elle mais le destin en décidera autrement…

Alors, ça vous tente ? Tentez de gagner deux places* pour assister au ballet le 23 février prochain dans le Gaumont participant de votre choix à 16h en répondant à la question suivante :

Quelle danseuse a été la première à réaliser la fameuse série des 32 tours fouettés ?

Envoyez-vite votre réponse par mail à concoursdesba(at)gmail.com !

Edit du 11 février : Il s’agit de Pierina Legnani ! Bravo à tous pour vos recherches, c’est Marie qui a gagné les deux places ! Marie, nous t’envoyons un mail avec les modalités de retrait des places.

Un tirage au sort sera effectué parmi les bonnes réponses le mardi 11 février et le gagnant sera annoncé sur cette page !

Ce programme sera proposé en HD et son 5.1 dans plus de 160 cinémas Pathé, Gaumont, Kinepolis, Cinéville, Ciné Alpes et de nombreux cinémas indépendants partout en France.

*  Concours réservé aux membres des Balletomanes Anonymes ouvert du 5 février 2020 16h jusqu’au 10 février 2020 23h59. Un lot de deux places est mis en jeu. Tirage au sort effectué le 11 février par le bureau des Balletomanes Anonymes parmi les bonnes réponses reçues à l’adresse concoursdesba(at)gmail.com et annoncé sur cette page, sur les réseaux sociaux et par mail dès 15h.

Crédits photos : Natalia Voronova

Soirée Balanchine à l’ONP

L’ONP nous propose une très belle soirée Balanchine sur la scène de Bastille du 3 février au 1er avril 2020 : retrouvez les musiques de ces ballets emblématiques dans notre playlist du mois de février !

Crédit photo : Paul Kolnik pour le Miami City Ballet

À la rencontre du Ballet de Stuttgart

Suite à l’interview de Coralie Grand (podcast que vous avez pu découvrir la semaine dernière – à écouter ici pour les retardataires), nous avions envie de vous faire découvrir le Ballet de Stuttgart !

Si vous ne connaissez cette compagnie que de nom, sachez que ses origines remontent à Jean-Georges Noverre (eh oui !), et que les plus grands noms de la danse ont été formés là-bas : Marie Taglioni, Marcia Haydée, John Neumeier, ou Jiri Kylian pour ne citer qu’eux (rien que ça).

Trèves de name-dropping, il s’agit d’une très belle compagnie qui a su évoluer avec son temps, et propose une programmation très complète alliant grands classiques, néo-classiques et nouvelles créations modernes.

Vous trouverez quelques vidéos emblématiques, qui nous l’espérons vivement, vous ferons envisager un voyage outre-Rhin !

Commençons avec la fraicheur de Maria Eichwald dans La Belle au Bois Dormant de Marcia Haydée

Passion archives : retrouvez le Roméo & Juliette de John Cranko avec Marcia Haydée, Richard Cragun et Egon Madsen

L’intense Dame aux Camélias de John Neumeier, avec Friedemann Vogel et Maria Eichwald

Marcia Haydée et Richard Cragun dans La Mégère apprivoisée de John Cranko

Un joli pas de deux avec Alicia Amatriain et Evan McKie dans Miniatures de Douglas Lee

Et dans le genre plus WTF, Troy Game de Robert North avec une interview de Marcia Haydee

Pour finir, une répétition du Concerto pour Flute and Harpe live de John Cranko lors du World Ballet Day 2018 !

Alors, conquis.es ?

Crédit photo : Alicia Amatrian et Friedemann Vogel / The Stuttgart Ballet

Dialogue… avec Coralie Grand

Pour ce nouveau podcast, nous explorons les sujets qui rythment le quotidien des danseurs.

Coralie Grand a connu un parcours classique au sein de l’Ecole de danse de l’Opéra de Paris, sans parvenir à décrocher un contrat dans la compagnie parisienne. Elle a choisi de partir pour danser ailleurs : au Danemark, en Finlande et maintenant en Allemagne.

Son parcours de pigeon voyageur nous a donné envie d’en savoir plus sur ses choix, et sur ce qu’elle a trouvé dans chaque compagnie.

ConcoursDesBA#19 Giselle au cinéma avec Pathé Live

Sur un livret de Théophile Gautier et Jean-Henry Saint-Georges, inspiré de la légende slave des Wilis, Giselle cultive les thématiques clés du romantisme tels que l’amour tragique, la nature, le fantastique, et l’acte blanc caractéristique des ballets issus de ce courant.

L’histoire est celle d’une jeune paysanne aimée du garde-chasse Hans mais qui s’éprend d’Albrecht, un jeune aristocrate déjà engagé qui lui cache sa véritable identité. L’émouvant argument du ballet est magnifié par la musique d’Adolphe Adam, riche en effets d’orchestres qui s’intègre subtilement au déroulement du drame : à chaque personnage son motif et à chaque sentiment son instrument.

Passionné d’histoire de la danse classique, le chorégraphe propose une lecture en profondeur de l’intrigue en accentuant certains détails dramatiques. Dans cette nouvelle version, où une attention particulière est portée aux nuances de phrasés chorégraphiques, des passages originaux de mimes ont été incorporés qui rendent plus subtils les caractères des personnages et mettent en valeur, en plus de leur infaillible technique, les talents dramatiques des Etoiles et danseurs de la compagnie

L’histoire ? La jeune paysanne Giselle meurt en apprenant que l’homme qu’elle aime, Albrecht, s’est engagé auprès d’une autre. Contre sa volonté, elle rejoint les Wilis, des esprits vengeurs qui se retournent contre Albrecht et le condamnent à danser jusqu’à ce qu’il meure d’épuisement…

Alors, ça vous tente ? Tentez de gagner deux places* pour assister au ballet le 26 janvier prochain dans le Gaumont participant de votre choix à 16h en répondant à la question suivante :

Depuis 2000, quelles sont les danseuses de l’ONP qui ont abordé le rôle de Giselle sur la scène de Garnier alors qu’elles n’avaient pas le grade d’Etoile ?

Envoyez-vite votre réponse par mail à concoursdesba(at)gmail.com !

Edit du 14 janvier : Il s’agit de Mélanie Hurel en 2004 et Eléonore Guérineau en 2006 qui ont abordé le rôle de Giselle version Corelli, et Céline Talon en 2001 en version Mats Ek ! Bravo à tous pour vos recherches, c’est Auriane qui a gagné les deux places ! Auriane, nous t’envoyons un mail avec les modalités de retrait des places.

Un tirage au sort sera effectué parmi les bonnes réponses le mardi 14 janvier et le gagnant sera annoncé sur cette page !

Ce programme sera retransmis par satellite en direct de Moscou en HD et son 5.1 dans plus de 160 cinémas Pathé, Gaumont, Kinepolis, Cinéville, Ciné Alpes et de nombreux cinémas indépendants partout en France.

*  Concours réservé aux membres des Balletomanes Anonymes ouvert du 8 janvier 2020 16h jusqu’au 13 janvier 2020 23h59. Un lot de deux places est mis en jeu. Tirage au sort effectué le 14 janvier par le bureau des Balletomanes Anonymes parmi les bonnes réponses reçues à l’adresse concoursdesba(at)gmail.com et annoncé sur cette page, sur les réseaux sociaux et par mail dès 15h.

Crédits photos : Damir Yusupov / Natalia Voronova

Le bulletin des BA #13

Bonne Année à toutes et tous les Balletomanes Anonymes !

Rencontre avec Alessio Carbone

Le prochain Salon d’Honoré aura lieu le jeudi 30 janvier 2020 et nous avons la chance de rencontrer Alessio Carbone. Vous pourrez lui poser toutes vos questions ! Toutes les infos sur notre event FB.

Une prochaine murder party ?

Suite au succès de la première édition en janvier dernier, nous voulons faire profiter d’autres membres de cette occasion de se réunir autour de la danse et de jouer !

Pour rappel, une murder party, c’est un jeu de rôle grandeur nature dans lequel vous allez vivre une aventure incroyable. Chaque participant est un personnage de l’histoire, et c’est en interagissant avec les autres que vous pourrez avancer dans l’enquête. Évidemment le bureau des BA, avec l’aide d’un scénariste, vous a concocté un scénario digne d’un grand ballet russe !

Contactez-nous pour plus d’infos !

En vrac

  • Les adhésions se font par Hello Asso. Pour nous rejoindre, rien de plus simple : il vous suffit de cliquer ici !  Un petit questionnaire pour mieux vous connaître et votre adhésion sera validée dès le paiement effectué sur notre plateforme Helloasso ! Votre adhésion est déjà terminée ? Pour la renouveler, ça se passe ici !
  • Vous êtes doué.e en création de site web et vous voulez nous aider à refaire notre site ? Contactez-nous.
  • Les podcasts : À défaut d’avoir admiré Raymonda sur scène, nous vous proposons d’écouter ce qu’en pensent les artistes ! Rendez-vous ici. L’histoire vous semble nébuleuse ? Léonore Baulac vous la conte là !
  • La boutique des BA : Un nouveau tote-bag, un nouveau calendrier pour la nouvelle année => C’est par ici !

Et toujours plein de surprises à venir pour la nouvelle année…

Surveillez vos boîtes mail !

Le podcast des BA #12 : Variations sur… Raymonda !

Pour vous faire vivre la danse au plus près de ceux qui la font chaque jour, nous vous présentons notre podcast « Variations sur… »

Pour nous, Raymonda c’est le ballet qu’on pensait ne jamais revoir sur scène. De la danse, peut-être un peu long, mais de la danse de Noureev, et surtout, la Claque ! Mais qu’y voient les danseurs ? Léonore Baulac et Antonio Conforti ont répondu à toutes nos questions pour nous en dire plus.

Un grand merci à Léonore Baulac et Antonio Conforti pour avoir pris le temps de répondre à toutes nos questions !

Crédit Photo : Svetlana Loboff / ONP

Le podcast des Balletomanes Anonymes #11 : Le Parc !

Pour vous faire vivre la danse au plus près de ceux qui la font chaque jour, nous vous présentons notre podcast « Variations sur… »

Quand on vous parle du ballet Le Parc d’Angelin Preljocaj, vous voyez immédiatement le fameux pas de deux du baiser, et la musique de Mozart résonne dans votre tête pour les trois jours qui suivent.
Mais vous savez bien que le Parc, c’est beaucoup plus que ça ! Dans ce nouvel épisode de « Variations sur… », nous vous proposons de découvrir ce qu’y voient les danseurs actuellement en scène !

Un grand merci à Grégory Dominiak, Eléonore Guérineau et Maxime Thomas pour avoir pris le temps de répondre à toutes nos questions !